AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 » TOPIC COLLECTIF : soirée défis...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Lullaby C. Milson
    ADMIN ●● Show me the stars and i’m all yours

Lullaby C. Milson

Avatar : Amber Heard, what else ?
Messages : 147
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 25
Localisation : A 10 000 lieues de là où Jesus a perdu ses sandales. *SBAAF*

YOUR IDENTITY CARD, PLEASE !
what i always have with me:
relationship on the island:
like a super hero: Le contrôle de la météo. Alors sois gentil, gamin !

» TOPIC COLLECTIF : soirée défis... Vide
MessageSujet: » TOPIC COLLECTIF : soirée défis...   » TOPIC COLLECTIF : soirée défis... Icon_minitimeDim 30 Aoû - 23:39

    [ HJ : Dès la première journée arrivée sur l'île, on s'organise comme il faut pour avoir un minimum pour passer la nuit. Campements, feu de camps... On fait ce qu'on peut. Ainsi, à la nuit tombée, une fois le stress laissé de côté, on s'assoit tous autour du feu. On se compte des histoires, on fait doucement connaissance... Puis une idée surgit. Pourquoi pas une soirée défis ? On prend un carnet de feuilles piqué dans une valise, la moitié d’une noix de coco comme récipient, puis on inscrit diverses choses sur des petits bouts de papier qu’on déchire avec hâte. On remue bien, on forme un cercle, puis un par un, on s’en va piocher son gage. On ne se dégonfle pas. Après tous, les dernières semaines ont été insupportables, cette soirée de répit ne peut faire que du bien, et puis, on se sent plus fort, on n’a plus peur de rien après avoir vécu de tels drames…

    Voilà le contexte. Ensuite, à nous de le tourner à notre façon, et d’en faire un joli topic !
    Vous pouvez dès à présent commencer à poster à la suite de ce message.

    Pour le bon déroulement du jeu, merci de respecter un certain ordre. Vous pouvez poster quand vous jugez nécessaire de poster, quand on vous réclame, ou toute autre chose du style. Seulement, attention à ne pas bouleverser tout l’ordre du jeu ! (: ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shut-up-be-safe.forumactif.org
Julian D. Willsbury
    ADMIN ;; Have got your life under my hands, is'nt it crazy ?

Julian D. Willsbury

Avatar : Ben Barnes
Messages : 64
Date d'inscription : 09/07/2009
Localisation : Dans ton esprit, petit homme...

YOUR IDENTITY CARD, PLEASE !
what i always have with me:
relationship on the island:
like a super hero: Absorbe l'énergie vitale par simple contact tactile.

» TOPIC COLLECTIF : soirée défis... Vide
MessageSujet: Re: » TOPIC COLLECTIF : soirée défis...   » TOPIC COLLECTIF : soirée défis... Icon_minitimeSam 5 Sep - 18:26

    La journée avait paru presque interminable. Regarder le ciel, puis sa montre, puis de nouveau le ciel, pour finalement jeter son dévolu sur les alentours déjà connus de l'esprit conscient et de sa partie inconsciente avait un côté trop répétitif pour moi. Je me sentais peu à ma place, l'environnement semblait trop hostile et aucun d'entre nous ne se bougeait vraiment pour changer les choses. Comme si tous savait que ça ne durerait pas éternellement et que l'on s'accrochait tous à l'espoir que dans quelques semaines, des avions militaires viendraient nous voir en disant : "Allez, montez, on a trouvé un autre compromis." Évidemment, je me sentais particulièrement idiot de ne pouvoir adresser qu'un simple sourire à toutes ses personnes sans pouvoir leur serrer la main s'ils le désiraient. Je savais pertinemment que nous étions tous très différents autant les uns des autres que de la civilisation de l'autre côté de l'océan, mais je ne sais pas pourquoi, j'avais toujours ce sentiment que quoique je ferai je serais constamment jugé et observé. Cela ne devait pas être complètement faux, on ne pouvait réellement pas faire confiance à tout ces gens, mais je pense qu'un peu de solidarité entre... Les gens comme moi aurait été carrément plus agréable. Je me baladait depuis une bonne heure et demie de long en large sur c'te foutu plage, me ressassant en boucle les évènements des dernières semaines, et aucunes explications crédibles ne me venait à l'esprit. On avait peur de nous, ça c'était clair, on avait peur de nos "pouvoirs", normal, mais pourquoi nous exiler dans cet endroit paradisiaque ? Comptaient-ils - les gouvernements - créer une armée invincible ou je ne sais quoi encore ? Cela paraissait invraisemblable et idiot.

    Mes pieds nus s'enfonçait dans le sable doux et tiède - oui car la soirée était déjà bien avancée - avec délicatesse, j'examinai chacun de mes propres mouvements, m'analysant entièrement. C'était, il faut le dire, la première fois depuis que j'avais commencé à développer cet étrange don, que je m'attardai à chacun des détails de mon anatomies. Un peu stupide comme réaction puisque rien ne pourrait m'indiquer pourquoi j'étais devenu ce monstre. Oui, un monstre, j'en étais résolument un. Vous ne croyez pas ? Voyons, fouillez dans votre mémoire et citez-moi un héro qui ait jamais tenté de secourir une victime et l'ait tué au lieu de la sauver. Rien, normal, personne ne doit être capable, d'un simple toucher, d'ôter la vie à qui que ce soit. Moi, je devais être une sorte d'erreur de la nature... Non, si je commence à dire ça, ça va devenir une généralité pour tout ceux qui sont avec moi, coincés ici, sur cette île au milieu de nul part. Il était vrai que j'avais développé une capacité dingue, en revanche, mais autre sens ne s'en était pas pour autant développés, eux. Je n'étais toujours pas capable de ressentir les présences derrière moi, d'entre le souffle d'une petit respiration ou d'un objet volant dans ma direction, d'entendre le murmure de deux voix en grande discussion. A peine tapai-je dans un petit monticule de sable mouillé qu'une main se posa gentiment sur mon épaule. Je fis volte-face avec... Presque crainte ! Moi ? Comme quoi son absence me rendait faible. En face de moi, l'air mal à l'aise, se tenait droite et me fixait le visage fermé et secret de Sienna Miller, ma seule véritable connaissance ici. Elle détourna un peu le visage, un peu vexée que j'ai eu peur d'elle - je pense - mais avant que j'ai le temps de dire quoi que ce soit, elle enchaîna sur ces quelques paroles amusantes et étonnantes.

    " Tout le monde parle d'une soirée défis qui débuterait dans un quart d'heure. Lâcha-t-elle sans grande conviction. Puis, comme elle avait l'air de s'en contrefiche royalement, elle me fixa. Ça va ?
    - Ouai... Ok je vais aller voir comment ça se présente.
    Répondis-je vaguement avant de reprendre la direction du campement. Elle, resta figée sur plage, ne tourna pas la tête quand je parti. Me retournant doucement, je lui adressait un petit signe de tête. Allez, viens, j'ai besoin de toi pour réaliser une mauvaise blague ! Répliquai-je avec malice pour la faire bouger. Elle se tourna vers moi, hésita quelques secondes. Arrêtes de jouer ta fière, ce soir, ils veulent se détendre, profites-en pour choisir les premières victimes de ton don !"

    Toujours aucune réaction. M'approchant d'elle, j'attrapai sa manche, la collait contre la partie de son bras que je voulais attraper et la tirai gentiment. Pas de résistance, parfait ! Je la traînai gentiment à côté de moi, elle semblait totalement hors du temps. Nan, en fait elle semblait plutôt se méfier tellement de tout qu'elle observait mes moindres faits et gestes, ainsi que ceux des autres. Je me sentais parfois très mal à l'aise avec elle, surtout quand elle ne disait rien. Je ne sais pas, peut-être avait-elle été habituée au silence durant son enfance, parents muets ? Bref, peut-être que la situation de l'inconnue au milieu de gens inconnus, mais tout comme elle, pommée, lui faisait un tel effet qu'elle restait dans sa coquille d'oeuf. Je m'accrochai pitoyablement à l'idée qu'on finirait par tellement se marrer ensemble qu'on en aurait des crampes d'estomac. Les crampes d'estomac... On en est encore loin, par contre les fous rire, on s'en rapproche ! Bon assez causé de la demoiselle. Nous étions arrivé à l'endroit de ralliement des troupes de jeu, je regardai autour moi, on était déjà pas mal, et chacun semblait être intéressé à l'idée de s'amuser un peu. J'avoue, ça m'a largement rassuré et réjoui. Bon, c'était décidé, maintenant je suivais le mouvement. Soudain, on commença à s'assoir, je fis de même, suivi de près par Sienna. Ca promettait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

» TOPIC COLLECTIF : soirée défis...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
shut up and be safe :: ● L ' Î L E de T O U S les D E F I S ● :: 
    « les campements
 :: le feu de camps
-